Les Pêcheurs

La section pêche constitue aussi un vaste chantier pour le Sygmma, vu que c’est une des sections qui peinent aussi à bénéficier des droits fondamentaux des travailleurs notamment la négociation collective de par le monde et particulièrement à Madagascar.

Néanmoins, les efforts entrepris depuis 2004 par le Sygmma ont porté ses fruits pour les marins Malagasy sur les navires de pêche de l’Union Européenne pêchant dans la ZEE de Madagascar par le biais de l’Accord de Partenariat Economique Pêche entre l’UE et Madagascar. En effet, suite aux plaintes successives du Sygmma à l’attention de l’UE sur la non application de la clause sociale pour les marins des pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique)depuis 2004, l’association des organisations des armateurs à la pêche de l’Union européenne, a accepté au mois d’avril 2007 à Madrid, d’unifier le salaire des marins des pays ACP( Afrique, Caraïbes, Pacifique) avec comme référence le salaire de base d’un matelot qualifié selon les normes de l’Organisation Internationale du Travail. Malgré que c’est une avancée considérable car le Sygmma a pu œuvrer pour l’amélioration du quotidien de 200 familles de marins pêcheurs Malagasy qui étaient payés avant 2007 à raison de 12.000 Fmg par jour, montant qui ne correspond même pas au prix de 50g de thon sur le marché européen où les captures sont écoulées, nous continuons à réclamer l’application de la clause sociale dans son intégralité notamment le respect du droit fondamental des marins pêcheurs Africains dont Malagasy sur les navires de pêche de l’UE en ce qui concerne le droit à la négociation collective directe avec les armateurs de pêche de l’UE. Cette action du Sygmma a aussi permis aux familles d’un millier de marins pêcheurs Africains d’améliorer leur rentrée d’argent.

En 2007, le Sygmma effectuait une petition au niveau national afin de demander une convention collective couvrant le secteur de la peche dans tout Madagascar avec un millier de signatures et meme si nous n'avons pas pu l'obtenir, cette action a quand meme permis d'augmenter les salaires des personnels d'execution en dessous des postes de maistrance/bosco.

En 2009 donc, lors de la Conférence Régionale Africaine à Mombassa, le Camarade RAZAFINDRAIBE Harinony Lucien a été élu Président de la Section Pêche de l’ITF en Afrique, confiance qui a été renouvelée lors de la Conférence Maritime Conjointe de l’ITF-Afrique à l’hôtel Colbert Antaninarenina Tananarive du 16 au 18 octobre 2012. C’était le premier événement historique de la région Océan indien dans l’histoire du syndicalisme en milieu de travail en Afrique car il a vu la participation d’une quarantaine de délégués venant de plus d’une vingtaine de pays Africains et ayant pour thème :  « Emplois maritimes décents, notre avenir ; l’ITF est la voix de l’Afrique. »

En 2012, le Sygmma a pu obtenir une augmentation de l'indemnité journaliere de nourriture des marins y compris les pecheurs a hauteur de 6.000 Ariary par jour si auparavant elle etait de 3.500 Ariary au maximum.

Force est de constater que beaucoup reste à faire au niveau de l’industrie de la pêche car jusqu’à ce jour la dignité humaine n’est pas respectée pour les travailleurs du secteur, qui est classé par les Nations Unies comme étant le métier le plus dangereux au monde avec un fort taux d’accident à bord des navires. Le cas de ce marin Malagasy pêcheur embarqué à bord du Playa da Bakio qui a trouvé la mort par suite d’un traitement médical inadéquat voire inexistant consécutif à son accident sur le genou à bord, six mois après son débarquement, illustre suffisamment cette absence de considération humaine car sa famille n’a obtenu en tout et pour tout comme assurance qu’un montant équivalent à 400 Euros soit le prix de 20 kilos de thon.

De ce fait, lors du 3ème Congrès du Sygmma à l’hotel La Piscine à Majunga du 11 et 12 janvier 2013, un accent a été mis sur la nécessité de mise en place d’un dialogue social productif dans le secteur afin de contribuer plus efficacement à la création d’emploi décent et à la lutte contre le gaspillage de nos ressources halieutiques, minières par des sociétés qui n’ont aucune considération pour le peuple Malagasy au vu des contreparties financières et autres alloués à la partie Malagasy lors de la signature de l’exploitation de telles ressources.

Aussi, en ce moment avec le concours de l’ETF( Fédération Européenne des Travailleurs du transport) et d’ITF qui a mis en place le programme conjoint ITF avec l’Internationale de l’Alimentation IUF, le Sygmma avec les affiliés ITF ont commencé à mener des collectes de données permettant à long terme de cibler des entreprises qui ne respectent pas les droits fondamentaux afin qu’elles procèdent à la mise en place de conditions de travail plus humaines et respectueuses des normes internationales.

Au niveau de Madagascar, la promulgation du nouveau Code Maritime qu’on a amendé depuis 2007 avec en filigrane l’obligation d’assurer les marins contre les accidents avec un montant décent autant que pour le navire, conjuguée avec la ratification de la Convention Internationale N°188 sur le Travail dans le secteur Pêche constitueraient un atout considérable pour aspirer à un travail décent et en même temps à la lutte contre la pêche illicite, non-déclarée et non-réglementée.

Syndicat General Maritime de Madagascar 

52 Rue Rabary,

Ankadivato
2ème étage,
Tananarive 101

Madagascar

 

Téléphone: +261 20 24 225 99

Fax:            +261 20 24 225 99

Email:      sygmma@moov.mgsygmma@moov.mg

Affilié à la fédération des travailleurs des transports internationaux

www.itfglobal.org


NOUVEAU ITF APP COMMUNIQUÉS DE SOINS MARINS ET affréteurs

L'ITF a lancé une nouvelle génération d'applications gratuites, dont un pour aider les marins et les affréteurs soutenir et s'appuyer sur les dispositions de MLC2006 d'emploi équitables. Une deuxième application permet de trouver des gens de mer à un syndicat et de leur plus proche inspecteur ITF, tandis que le bras de charité de l'organisation, les gens de mer de l'ITF Trust, offre une application pour mettre les utilisateurs en contact avec des gens de mer les plus proches du centre.
 
Les versions iPhone et Android peuvent être trouvés dans les magasins d'applications pertinentes, ou en visitant le site Web de l'ITF gens de mer à www.itfseafarers.org

Visiteurs